Dans un arrêt en date du 25 novembre 2015, la Chambre sociale de la Cour de cassation a jugé que le licenciement pour faute grave d'un directeur des ventes était justifié, dès lors que celui-ci avait volontairement menti sur la réalité de sa situation professionnelle antérieure à l'embauche, étant précisé que sa prétendue expérience passée au sein d'une entreprise concurrente avait été un élément déterminant lors du recrutement.

​Une enquête de moralité avant embauche aurait évité ce préjudice !

IRYO s'assure de la bonne moralité
de vos :
  • futurs collaborateurs
  • collaborateurs
  • associés
  • clients
  • fournisseurs, ...

Nos rapports sont des éléments constitutifs de preuves devant les tribunaux ; conformément aux articles 200 à 202 du Nouveau Code de Procédure Civile.

Source : http://business.lesechos.fr/directions-ressources-humaines/droit-du-travail/jurisprudence/021594378790-du-cv-mensonger-au-licenciement-pour-faute-grave-206033.php#xtor=CS1-60
Agence Détective Privé, 03 89 24 36 23 / 06 82 92 72 99
COPYRIGHT 2016 | IRYO

Découvrez notre blog sur l'intelligence économique